Paris, France
+33 (0)1 74 12 86 36
leihia@maintenantdemain.com

Le CV européen, on en parle ?

Leihia, Le plein emploi pour tous

Le CV européen, on en parle ?

14 octobre 2019

#Emploi | A souligner comme une initiative d’harmonisation intéressante. Mais finalement, Leihia préfère la conclusion de cet article :  »bientôt la création d’une plateforme telle que LinkedIn pour la recherche d’emploi en Europe ? » La volonté de Leihia est plus audacieuse encore et nous vous promettons bientôt la création d’une plateforme sans CV et sans job description pour harmoniser, et fluidifier l’emploi en Europe ! Un marché de l’emploi fluide, telle est notre vocation. Pour nous donner votre avis : https://www.leihia.com/contact/

#Leihia #WomenInTech #IntelligenceArtificielle #IntelligenceEmotionnelle #RessourcesHumaines #HRTech #FrenchTech

À la recherche d’un nouveau défi professionnel depuis des mois, vous trouvez enfin l’annonce de vos rêves : un poste à responsabilités dans une entreprise basée en Allemagne, un salaire à la hauteur de vos espérances et des perspectives d’évolution intéressantes. Seul problème : vous ne savez pas comment postuler pour un job chez nos voisins d’outre-Rhin. Quelle forme doit prendre votre CV ? Quelles sont les attentes des recruteurs allemands quand ils lisent une lettre de motivation ? Pour répondre à toutes ces questions, l’Union européenne a lancé l’Europass : un ensemble de documents permettant aux citoyens européens de présenter leurs compétences et leurs qualifications sur le marché du travail, dans tous les pays européens. Welcome to the Jungle fait le point sur les documents qui le composent, les avantages, les inconvénients et le processus pour créer votre Europass.

Les documents Europass : une volonté d’harmonisation européenne

L’objectif de l’Europass est clair : favoriser la mobilité professionnelle des citoyens européens dans les pays membres de l’Union européenne en créant un référentiel commun en termes de recherche d’emploi. Grâce à l’Europass, les candidats peuvent présenter leurs compétences et leurs qualifications de manière claire et uniformisée auprès des recruteurs européens. S’agissant de documents de référence au niveau européen, il est particulièrement conseillé d’utiliser ce dispositif si vous postulez en dehors de votre pays d’origine. Toutefois, il n’est pas obligatoire d’être candidat à un job à l’étranger pour pouvoir utiliser un CV Europass. Vous pouvez également l’utiliser dans votre pays d’origine.

Quels documents composent l’Europass ?

Bien que le curriculum vitae soit une composante importante de l’Europass, d’autres éléments permettent de compléter votre profil. L’Europass se compose de 5 documents. Les deux premiers sont en libre accès sur le site du Cedefop (Centre européen pour le développement de la formation professionnelle) :

  • Le curriculum vitae : le format, composé de 7 sections, est imposé. Il permet de renseigner les informations que l’on trouve habituellement sur ce type de document : les informations personnelles, le poste pour lequel vous postulez, les expériences professionnelles, les études et la formation, les compétences personnelles, les informations complémentaires (publications, présentations, projets, prix et distinctions honorifiques, références), et les annexes.
  • Le passeport de langues : il s’agit d’un outil permettant d’auto-évaluer vos compétences et qualifications linguistiques. Vous avez appris le portugais lors d’un échange linguistique à Lisbonne ? C’est l’endroit idéal pour indiquer cette expérience !

Pour les trois autres documents, il est nécessaire de les demander aux autorités compétentes en matière d’enseignement et de formation :

  • L’Europass mobilité : vous avez effectué un stage, un volontariat ou un semestre d’études à l’étranger et vous souhaitez formaliser les compétences acquises durant cette expérience ? Vous pouvez contacter l’organisation qui vous a envoyé à l’étranger pour lui demander l’obtention de ce document.
  • Le supplément au certificat : il est réservé aux titulaires d’un diplôme professionnel (CAP, Bac professionnel, BTS). Il permet à un recruteur de prendre connaissance des compétences acquises par les détenteurs de certificats d’enseignement et de formation professionnels. Il peut grandement faciliter votre recherche d’emploi à l’étranger.
  • Le supplément au diplôme : À l’image du supplément au certificat, il décrit les savoirs et les compétences acquis par les titulaires de diplômes de l’enseignement supérieur (DUT, DEUST, licence générale ou professionnelle, master, doctorat). Vous pouvez l’obtenir en contactant l’établissement d’enseignement supérieur qui établit le diplôme original.

L’Europass : un outil complet et reconnu dans plus de 30 pays

Depuis sa création, plus de 130 millions de CV Europass ont été remplis, selon le Cedefop. S’il s’agit d’un outil encore trop méconnu du grand public, les documents Europass sont reconnus quasiment partout en Europe. En effet, vous pouvez utiliser les documents Europass dans 34 pays du continent européen (les membres de l’Union européenne ainsi que les membres de l’Association européenne de libre-échange comme l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse notamment.)

De plus, le modèle du CV et des autres documents Europass vous permettront de détailler votre profil de manière exhaustive : les expériences professionnelles, les formations académiques suivies, les activités bénévoles et vous pourrez aussi ajouter des documents complémentaires valorisant votre profil (certificat, lettre de recommandation, etc.). Dernier avantage : l’ensemble de la démarche est gratuite. Il suffit juste de récupérer les documents sur Internet (CV, passeport de langues) ou de vous adresser aux organismes compétents pour obtenir l’Europass mobilité, le supplément au certificat ou encore le certificat au diplôme.

Les limites de l’Europass

Bien que l’initiative Europass présente des avantages à divers égards, cette démarche laisse peu de place à l’originalité. Le modèle du CV n’étant pas modifiable, vous devrez obligatoirement suivre la mise en page relativement simpliste proposée par le site. Pour de nombreuses professions cela ne pose pas de problème, mais cela peut être un handicap pour des postes qui demandent une certaine créativité, à l’instar des graphistes ou encore des chargés de communication. Pour ce type d’emplois, il est souvent recommandé de créer un CV original afin d’attirer l’attention du recruteur et de démontrer ses compétences graphiques. Dans ce cas-là, mieux vaut conserver votre CV personnel.

Comment faire pour créer votre CV Europass ?

Rendez-vous sur le site du Cedefop, ou vous pourrez réaliser votre CV grâce à l’éditeur en ligne. Des suggestions ainsi que des tutoriels vous aideront à le compléter et à le mettre en page. Notez aussi que la trame du CV est disponible en 28 langues, ce qui vous permettra de postuler partout en Europe. Concernant la lettre de motivation, il est conseillé de la personnaliser au maximum en fonction de l’entreprise à laquelle vous postulez. Mais si vous êtes à court d’inspiration, l’éditeur en ligne vous donnera quelques idées quant à la structure de celle-ci !

S’il comporte encore certains inconvénients, le format du CV étant encore trop simpliste, il s’agit d’un outil à prendre en considération dans vos recherches d’emplois. D’autant que la Commission européenne souhaite encore moderniser le dispositif afin d’y intégrer d’autres outils numériques dans les prochaines années. Bientôt la création d’une plateforme telle que LinkedIn pour la recherche d’emploi en Europe ?

Photo d’illustration by WTTJ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *